LE SUIVI CONJOINT ENTRE LA REGIDESO ET LES OSC/CODIC DE LA PROVINCE DU SUD-KIVU, DES TRAVAUX DE LA REHABILITATION DES INFRASTRUCTURES DE L’EAU PAR LA REGIDESO

Partagez
  • Le contexte de réalisation de la bonne pratique

La province du Sud Kivu est une entité qui se trouve dans la région du grand Lac mais l’eau constitue une denrée rare et chère car la majorité de la population se heurte à plusieurs problèmes d’eau dont l’insuffisance d’eau dans les ménages et dans les institutions, le Sud Kivu est une province de l’Est de la RD.Congo frontalière aux républiques du Burundi et du Rwanda.

  • Les activités mise en œuvre pour arriver à la bonne pratique

Pour contribuer et palier aux problèmes l’insuffisance et pénurie d’eau dans les ménages et dans les institutions, les actions mises en œuvre par le CODIC Sud Kivu sont : les visites des installations existantes et des nouvelles installations après les plaidoyers.

Organisation des réunions avec les OSC de la société civiles membres du réseau CODIC et la Régideso dans le cadre de dénonciation des abus inégalité sur l’approvisionnement d’eau dans la province du Sud Kivu par la société ayant la charge de distribution d’eau dans le pays.

  • Procédure de suivie pour la réalisation

Pour atteindre nos réalisations, le réseau CODIC a écrit une lettre de demande de visite aux installations de la Régideso depuis le barrage de MURHUNDU et le captage d’eau de MAZIGIRO dans le territoire  de KABARE, la descente sur terrain qui comprend la visite guidée par les agents de la Régideso et restitution aux leaders des OSC, les autorités locales et les membres de la direction de la Régideso.

  • Liste d’ONG participantes aux activités de la réalisation de la bonne pratique

Les OSC ayant participé sont APSAC, LICOSKI, AJVC, RESODEP, Jeunesse du Monde, CEJEDER, OBAPEG/RDC, EDS, CHS, NDC, Réveil des Indignés, Le bon samaritain, Lucha, les populations bénéficiaires, Fondation Miss Congo, Assainissement Kivu

  • Explication de la bonne pratique et les parties prenantes

Partant des réunions de revendications, d’échanges et partages d’ expériences, les  explications et dénonciations des abus tels que le non approvisionnement d’eaux potables dues aux insuffisances de points d’approvisionnement et le point existant ne sont pas entretenus.

Ainsi ces dénonciations ont connues les participations de la population bénéficiaires, les autorités locales, les membres de Régideso et les leaders des OSC  membres du réseau CODIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *